Africa IT Expo : priorité à la transformation digitale

Plus de 100 exposants et 200 donneurs d’ordre étaient présents . L’objectif des organisateurs était de réunir experts, entreprises et utilisateurs autour d’un débat sur la transformation digitale comme moyen de développement en Afrique. Malgré les avancées, le Maroc a encore du chemin à faire pour rattraper son retard dans la digitalisation de l’administration.

La première édition du Salon international des technologies de l’information (AITEX Africa IT Expo) a été organisée à Casablanca du 21 au 24 septembre 2016 par la Fédération marocaine des technologies de l’information, des télécommunications et de l’offshoring (Apebi), en collaboration avec Maroc Export et l’OFEC, sous l’égide du ministère de l’industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique. Cette plateforme de l’innovation et de la transformation digitale a réuni 100 exposants et 200 donneurs d’ordre locaux et étrangers.

Face aux objectifs de croissance soutenue dans le continent, les organisateurs considèrent la transformation numérique comme un moyen d’atteindre le développement tant attendu. C’est la raison pour laquelle Saloua Karkri Belkeziz, présidente de l’Apebi, veut inscrire la digitalisation comme stratégie pérenne pour le développement. Le Maroc, dont 80% de la population est connectée, se présente comme exemple à suivre dans le domaine pour des pays d’Afrique de l’ouest. Dans ce cadre, le représentant de la délégation ivoirienne a attesté de la position avancée du Maroc dans le domaine.

La suite de l’article: https://goo.gl/wNzA1R

Source: La VieEco